image12

Saut d'obstacles

UN PEU DE BIOMÉCANIQUE

Lors de la dernière foulée avant un obstacle, le cheval modifie son équilibre pour favoriser l’engagement des postérieurs et donc la propulsion. Il arrondit son dos et tend son encolure. 

Puis il se propulse de manière symétrique des deux postérieurs en relevant la base de son encolure, son thorax, son garrot et sa tête.

Juste après le planer, la tête et l’encolure se relèvent et le dos se creuse pour préparer la réception et conserver l’équilibre. 

Enfin c’est la réception : Les antérieurs touchent le sol. Le cheval abaisse sa tête et son garrot pour amortir le choc, les boulets antérieurs sont en hyperextension, presque parrallèles au sol. Le dos conserve sa rondeur pour permettre l’engagement des postérieurs. 

Juste après la réception, les postérieurs réinitialisent le mouvement en avant, le dos s’étire et la tête fléchit. 


LA COMPÉTITION DE SAUT D'OBSTACLES EST DONC UNE DISCIPLINE COMPLEXE DANS LAQUELLE LA PERFORMANCE DEMANDE UN FONCTIONNEMENT OPTIMAL DE TOUTES LES STRUCTURES DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR.

POURQUOI LA MASSOTHÉRAPIE ?

LE DOS EST UNE ZONE TRÈS FORTEMENT SOLLICITÉE

image13

  • On y retrouve pour chaque étape de saut, deux zones de mobilité principale au niveau du dos : la jonction thoraco-lombaire et la jonction lombo-sacrée.  
  • C’est pourquoi le cheval de saut est particulièrement sujet aux courbatures musculaires, notamment au niveau du dos. Mais ces maux de dos peuvent aussi venir de compensations pour un problème ostéoarticulaire que votre vétérinaire devra diagnostiquer.

UN CHEVAL QUI A MAL AU DOS VA LE MONTRER PAR:

image14

  • Une raideur du dos
  • Une faiblesse de l’impulsion
  • Un manque de propulsion
  • Des sauts plats ou creux
  • Il se désunit entre les obstacles
  • Il rue après un obstacle

  

Il ne pourra donc pas exprimer son potentiel en compétition. En essayant de compenser ses douleurs, il va créer des surcharges mécaniques sur l’ensemble de l’appareil musculo-squelettique.

CE QUE NOUS POUVONS FAIRE

image15

  Pour prévenir et guérir des douleurs dorsales chroniques, la massothérapie est souvent recommandée par les vétérinaires.

Nous travaillons aussi sur les muscles hypersollicités des postérieurs et des épaules. 

Nous sommes présents sur les sites de compétition pour préparer les muscles de votre cheval à l'effort, ainsi que pour l'aider à récupérer après ses parcours.

LES EFFETS SUR VOTRE CHEVAL

image16

  • Un cheval plus souple et équilibré
  • Un cheval moins stressé pendant les compétitions
  • Un renforcement des structures musculaires
  • L'évitement de blessures
  • Une accélération de la circulation des fluides
  • Une meilleure oxygénation des muscles
  • UN CHEVAL PLUS PERFORMANT